[Authentika] La drôle aventure de trois joyeux lurons !

lol.jpg

C'est avec une certaine fatigue et quelques cernes bien creusés sous les yeux que je m’apprête à lever le voile sur différents aspects en lien avec le projet Authentika. Participer à un hackathon n'est clairement pas une chose aisée, surtout lorsqu'il s'agit de travailler en équipe avec trois individus disposant de personnalités différentes. Malgré tout, cette combinaison de trois visions bien distinctes nous a permis d'en apprendre un peu plus sur chacun d'entre nous. Plus que tout, cela nous a donné l'occasion de construire de toutes pièces un service à l'image des idées et des suggestions formulés par ce trio.

Le dénominateur commun de ce rassemblement se matérialisa sous la forme d'un gout prononcé autour de la musique et ainsi trouver un moyen de contribuer à son développement ainsi qu'à sa préservation sur la blockchain. Si je devais ne citer qu'une phrase que mon ami @philodendron aime à répéter sans cesse, ce serait sans nulle doute celle ci : "La musique est l'art qui peut créé un lien entre les gens". Croyez moi, cette philosophie de comptoir n'est clairement pas anodine ! Car ce qui nous a uni, c'est avant tout l'amour que l'on porte envers la musique à tendance bruitiste. Nous avons donc dans ce lot, la participation de trois keupons/métalleux/alternatifs, partageant chroniquement leurs découvertes de ce milieu si particulier. C'est donc à coup de playlists endiablés, ou guitares saturées et percussions frénétiques étaient de mise, que le projet Authentika c'est peu à peu formé. Oui, on peut dire que c'était mouvementé !

giphy.gif

Entre le décalage horaire franco-québecois, la frénésie de l'énergie insufflé par @bambukah, le relativisme bien trop fréquent de ma propre personne, l'abus d'alcool, de charcuterie et d'autres substances illicites, tous ces éléments n'ont pas forcément instauré un climat des plus studieux quant au déroulement des différentes opérations. Bien au contraire ! Nous avons du faire avec un joyeux foutoir complètement déluré mais qui au final s'est révélé parfaitement organisé. Le dernier rush fut un bordel sans nom. Sous le signe de la précipitation, du stress et des différentes complications concernant le code, nous avons fait bon nombres d'erreurs et nous nous sommes repris à plusieurs fois avant de pouvoir enfin livrer la release ! Une ambiance chaotique ou les vannes fusaient à tout bout de champ ! Mais comme on dit, c'est le résultat qui compte et nous en sommes particulièrement fier !

Que sont ils devenus ?

biereetsaucissonsec.jpg

Toutes ces péripéties ne sont pas sans conséquence. Le projet @authentika a laissé de nombreuses traces dans la psyché des différents intervenants :

  • @philodendron a perdu progressivement l'usage du jouale pour se conformer à la langue française. Toutes ces heures passé en compagnie de maudits français a changé radicalement son comportement. Désormais réglé à l'heure française, celui ci se lève tous les matins de bonne heure pour chanter la marseillaise. Profondément affecté par l'ensemble de ces événements, celui ci a décidé de se laisser pousser la moustache et a renié sa casquette pour le port du béret. Aux dernières nouvelles, on le verrait déambuler dans les rues de Montréal avec une french-baguette sous le bras.

  • Après bien des années d'abstinence, @bambukah n'a pas pu résister au désir d'ingurgiter la dernière bouteille de Chimay, resté au fond de son frigidaire depuis plus de 10 ans. Depuis ce malencontreux incident, celui ci a repris gout à la consommation massive d'alcool. Une légende urbaine bretonne stipulerait qu'il arpenterait toutes les tavernes de sa région, chaque soir, à la recherche du précieux breuvage ultime lui permettant enfin d'étancher sa soif.

  • Quant à moi, je n'ai pu me résoudre à dévorer la totalité de mon stock de charcuterie. Ne disposant plus d'aucun moyen financier pour me sus-tancer, je me suis résigné à concevoir du boudin noir avec mon propre sang. Une recette 100% artisanal et respectueuse du bien-être animal.

H2
H3
H4
3 columns
2 columns
1 column
3 Comments